Lors d’un voyage en Espagne, si on n’est pas bien renseigné sur le fonctionnement en général de chaque destination, on risque de faire des infractions même si c’est involontaire. Cela devient aussi encore plus compliqué si on ne parle pas Espagnol. On peut par exemple se garer dans un endroit où il ne faut pas ou griller des stops sans le vouloir. Pour tout cela, on risque de recevoir une contravention ou une amende. Qu’en est-il de l’amende de stationnement ?

En faisant quelle infraction on risque une amende de stationnement en Espagne ?

Comme son nom l’indique, on obtient cette pénalisation en se garant dans un lieu où il ne faut pas. Cela pourrait être une place de parking réservée aux personnes handicapées par exemple ou un parking réservé pour les officiels. Dans le cas où on ne paie pas le frais de parking convenablement ou bien où on dépasse la durée prévue pour le stationnement sur un coin, on risque de recevoir une amende. De plus, ce type de pénalité est non négociable dans ce pays. Elle s’applique aux locaux et résidents ainsi qu’aux étrangers qui sont de passage sur le territoire espagnol.

Doit-on payer l’amende de stationnement ?

Si on se trouve dans l’espace Shengen ou dans le territoire de l’Union Européenne, il ne faut pas oublier que les règles appliquées à tout le monde sont les mêmes. Et même si on se trouve dans un autre pays hors de ces espaces, il ne faut pas aussi omettre qu’il y a des accords entre les nations du monde. Alors même si on quitte le pays sans régler l’amende, on risque de recevoir des lettres de rappel une fois qu’on se retrouve bien tranquille chez soi. Le mieux est donc de payer à temps l’amende. On peut aller dans les préfectures concernées ou bien faire le règlement par internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *