Si on a investi dans l’immobilier en Espagne est qu’au bout de quelques années on a envie de changer de projet, on peut vendre le bien. On peut aussi faire cette opération pour avoir un fond permettant de financer l’achat d’un autre bien encore plus grand par exemple. Mais est-il plus facile de vendre que d’acheter une maison dans ce pays ? Et quelles sont les étapes à suivre lors de la vente du logement ? On se pose toujours des questions quand on n’est pas vraiment au courant du fonctionnement de la vie en général dans un pays.

La vente d’une maison par le propriétaire

Les propriétaires d’un bien immobilier en Espagne qu’il soit un natif ou bien un étranger a toujours le plein droit de vendre son logement quand il le souhaite. Les démarches sont les mêmes que ce qu’ont à faire les natifs. On doit faire une annonce sur des sites de vente spécialisés dans l’immobilier. Dans l’annonce, il faut donner toutes les informations concernant la maison : ses dimensions, ses équipements, le nombre de pièce, le type d’usage qu’on puisse en faire etc. Si possible, on peut faire des photographies qui montrent l’intégralité de la maison. On doit ensuite préparer toutes les paperasses nécessaires pour la transaction. Et enfin, quand vient le moment de signer l’acte de vente, mieux vaut faire appel à un notaire.

La vente d’une maison confiée à un professionnel

On peut aussi faire appel à un professionnel pour vendre la maison. Cela permet d’être épargné de tous les préparatifs concernant l’annonce, la recherche de preneurs, la rédaction des différents documents pour la transaction etc. Il est possible de confier l’opération à une agence immobilière connaissant bien le terrain. Il faut tout simplement fixer au préalable les honoraires de l’agence et son mode de rémunération. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *