Visiter l’Espagne ? Cela attire chaque année plus de 60 millions de personnes venues des quatre coins du monde. Ils sont des vacanciers en famille, en couple, entre amis qui viennent se détendre dans le pays. Ils sont aussi des touristes avides de nouvelles découvertes et de nouvelles ambiances à l’hispanique. Mais pour venir dans ce pays, quels sont les documents qu’on doit avoir avec soi ?

Les documents administratifs nécessaires pour accéder sur le territoire espagnol

Faisant partie de l’Union Européenne, l’Espagne fait aussi partie de l’espace Schengen. Les Français et les ressortissants de ces deux regroupements de pays n’ont donc pas besoin de papiers spécifiques pour entrer dans le pays. Ils peuvent utiliser la carte d’identité nationale. Mais dans le cas où elle est expirée, il est aussi possible d’utiliser un passeport. Cela vaut aussi pour les communautés autonomes d’Espagne dont les Iles Baléares et les Canaries. Les mineurs sont également soumis à la même règle. Ils peuvent aller en Espagne soit avec un passeport soit avec une carte nationale d’identité. Mais ils ont quand même besoin d’une autorisation de sortie dans le cas où ils ne voyagent pas avec au moins l’un de leurs parents.

Que faire si on n’a pas de carte d’identité ou de passeport ?

Dans le cas d’une perte ou d’un vol des paperasses avant le départ pour l’Espagne, on peut faire une déclaration auprès de la mairie ou de la préfecture. Dans des cas très particuliers, on peut avoir la chance d’obtenir une carte d’identité provisoire. On peut aussi faire une demande d’un document administratif officiel affirmant la perte ou le vol de la carte d’identité ou du passeport avant de partir en voyage en Espagne. Ce document sera valable dans l’ensemble du territoire espagnol. Si jamais il est périmé avant le retour, on peut s’informer dans une mairie locale pour savoir ce que l’on doit faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *